, ,

Consommer la mode différemment… ou la Slow fashion.

Hujourd’hui, je reviens sur un sujet sur lequel j’aime bien parler, la mode, mais consommée différemment appelée plus communément la Slow Fashion.

A vrai dire, en préparant l’article sur une créatrice que je vous présenterais très bientôt; je me suis renseignée sur ce que signifiait réellement ce terme « Slow Fashion ». J’ai lu plusieurs articles. Certains parlent des conditions de travail dans lesquelles les vêtements de certaines marques sont fabriqués, d’autres d’éthique des influenceurs(ces). Puis plus « écolo », ces marques comme H&M ou Zara plus récemment qui commencent à recycler les vêtements usagés, ramenés par leur clients.

Lire la suite

, ,

REEQUILIBRAGE ALIMENTAIRE AVEC WEIGHT WATCHERS #2

Hello !

Comme promis, je vous fais le compte rendu du rééquilibrage alimentaire toutes les 2 semaines. Je vous ai promis d’être transparente donc je le serais. A vrai dire la semaine 3 et la semaine 4 ont été assez compliqués. Pas au niveau « régime » mais plutôt psychologiquement. Allons-y !

 

Semaine 3.

La semaine 3 a commencé un peu difficilement avec un rendez vous qui m’a un peu (beaucoup) ébranlé, remettant en question tout ce que je vis depuis 1 an et demi. Le moral étant touché, le corps n’a pas vraiment suivi. Très clairement, je n’ai pas eu très faim tout au long de la semaine, mais du coup mon corps n’a pas suivi. Malaise, fatigue et pas mal de choses à gérer à coté pour avancer. J’ai donc décidé de mettre en pause mon comptage de point, en mettant à jour mais sans me prendre la tête. J’ai préféré faire en fonction de mes envies, que ça soit gras ou pas.

D’ailleurs, j’avoue j’ai mangé un BIG kfc le dimanche & je ne me suis pas privée non plus à Pâques.

Niveau poids : Le jour de pesée ( donc vendredi comme je vous l’ai expliqué dans l’article précédent (ici) ) j’avais pris 500g. Ce qui est minime. Mais un peu bizarre car je n’avais pas beaucoup mangé.

 

Semaine 4.

Ayant à peu près fini toutes les démarches que j’avais à faire, mais étant dans l’attente de pas mal d’autres nouvelles, le stress était quand même assez présent. J’ai quand même décidé de me remettre à compter les points.

Grand Bonus : Le chéri a décidé de me suivre et de commencer un rééquilibrage alimentaire tranquillement.

A deux, ça va être plus facile, la motivation sera d’autant plus importante.

J’ai commencé à établir quelques idées de plats selon ce que l’on mange le midi, en alternant légumes et féculents. En ce qui me concerne, manger le midi quand je suis seule à la maison est toujours aussi compliqué car je n’ai clairement pas faim. Mais le problème se situe au niveau du petit déjeuner : Je suis passée au pain complet avec un peu de margarine, ou de pate à tartiner avec une à deux tasses de café. Mais cela ne me suffit pas, vers 10h30, je ressens vraiment la faim, je mange un fruit ou un yaourt ce qui me coupe l’appétit le midi. Bien évidemment tout est donc décalé.

J’ai conscience qu’il faudrait que je rajoute LE fruit ou LE yaourt au petit déjeuner, mais je n’y arrive pas.

Niveau poids : je suis à -2,5 kg comme au bout des deux premières semaines. Je suis contente, car mes habits commencent à être un peu plus ample et je me sens « dégonflée ». Je bois beaucoup plus, que ce soit de l’eau ou du thé la journée. Et les phases de fringales nocturnes sont moins présentes, j’arrive mieux à me diriger vers le yaourt plutôt que vers le chocolat.

Conclusion de ces 2 semaines.

Ce que je retiens  : Il est important de s’écouter. On ne peut pas se battre sur tous les fronts, c’est comme ça.

Je prends aussi la « non perte de poids » comme une stabilisation plutôt que comme un échec.

Et bien sur, je continue sur ma lancée !

Ma petite recette plaisir.

Les cookies sans glucides, sans gluten, sans lactose, sans sucre mais avec un peu de chocolat. Points weight watchers = 2.

Ingredients :

  • 1 c. à soupe de crème soja cuisine
  • 1 œuf
  • 1 poignée de pépites de chocolat (ici reste de chocolat de Paques de Charlie )
  • 125 g de farine de châtaigne (ou de nimporte quelle farine, même de blé si le gluten n’est pas un problème )
  • 200 g de compote de pomme sans sucre ajouté
  • 1/2 c. à café de bicarbonate
  • 1 pincée de cannelle

Recette :

  1. Mélangez dans un grand bol la crème fraîche, l’œuf, la compote et la cannelle.
  2. Ajoutez la farine, le bicarbonate, mélangez.
  3. Ajoutez le chocolat ou parsemez-en sur les cookies après avoir étalé des petites boules de pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson.
  4. Enfournez à 180°C pendant 12 minutes, laissez les refroidir sur une grille.

Les quantités données sont faites pour environ une dizaine de petits cookies.

Ils n’auront pas la consistance craquante du cookie, mais plutôt celle d’un mini muffin, un peu moelleux mais excellent avec du thé ou du café. Vous pouvez rajouter un peu de noix de coco rappée si vous avez envie d’un peu de « croustillant ».

En tout cas, ils ont fait l’unanimité à la maison !

J’espère qu’ils vous plairont autant qu’à nous !

A bientôt pour la suite du rééquilibrage alimentaire !

,

REEQUILIBRAGE ALIMENTAIRE AVEC WEIGHT WATCHERS #1

Hello, hello !

Je vous ai parlé de ma nouvelle hygiene de vie avec tout d’abord une prise de conscience énorme de la mauvaise alimentation que j’avais, grace à l’application YUKA, mais aussi de mon rééquilibrage alimentaire avec Weight Watchers. J’appuie sur le mot rééquilibrage alimentaire car d’une part, je n’aime pas le mot regime. Pour être honnête, je n’ai fait pas beaucoup fait de régime de ma vie, ayant un métabolisme qui me permettait de manger ce que je voulais sans grossir, je n’avais pas vraiment de problème de poids. Le seul régime que j’ai fait était il y a un peu plus de 6 ans, après 4 ans d’activité professionelle et de déjeuner assez gras, les kilos étaient un peu plus présents et j’ai fait le régime DUKAN car je voulais perdre vite… (jeune et bête)

Lire la suite

,

Nouvelle hygiène de vie avec Yuka & Weight Watchers.

Hello, hello !

Cela faisait un moment que je n’étais pas venue ici, vous parler ! Mais en quelques semaines, pas mal de changements, surtout, une nouvelle hygiène de vie. On va dire qu’en presque 2 ans, j’ai pris plus de 10kg. L’explication, le stress, le mal-être quasi permanent qui avait déjà déclenché une hernie hiatale, et ce qu’on appelle la « faim douloureuse ». Lire la suite

, , ,

Le bluemonday ou le jour le plus déprimant de l’année.

 

2eme témoignage, témoignage sur la dépression. Je n’avais pas prévu d’écrire l’article de cette façon, je pensais plutôt vous écrire mon histoire, mon vécu, mais il est encore trop difficile pour moi d’écrire cette histoire. J’axerais donc mon témoignage sur le ressenti de la personne qui est en dépression, et le ressenti des personnes qui l’entourent (du moins, tout ce que j’ai entendu depuis… vous allez voir, c’est assez drôle). Lire la suite

,

Donner une seconde vie à vos habits avec Vinted

 

…. Ou à ceux des autres !

Nous sommes très nombreuses à nous en servir de vide dressing, et j’avoue que le système est top ! Plus besoin de faire des vides greniers et de se lever à 5h du matin dans le froid pour devoir marchander des lots à 1euros le lot de 10 fringues ahah.

Le principe est pas mal, il suffit de se créer un profil, et de prendre des photos des vêtements que vous ne voulez plus mais qui sont en bon état… pour leur donner une seconde vie ! D’années en années, la mode change, et nous nous lassons aussi de certaines pièces que nous portons depuis longtemps, ou ce qu’on a acheté pendant un instant de shopping compulsif… ( vous voyez de quoi je veux parler ???? ). D’ailleurs, plus je trie, plus je me rends compte que quand les comptes étaient au beau fixe, je dépensais vraiment beaucoup d’argent pour une simple paire de chaussures, ou un jean, ou des sacs que finalement je n’ai porté que quelques fois…

Donc au lieu de les laisser au placard, pourquoi ne pas en faire profiter quelqu’un d’autre ? Lire la suite

,

Une pimbeche qui a la pêche

Je pense qu’il est temps que je revienne un peu ici.

Je n’avais pas prévu d’écrire mais, aujourd’hui est un jour important. Je vous ai déjà de ce qui m’a poussé à ouvrir ce blog, ainsi que mon compte Instagram. Mais je ne suis jamais vraiment entrée dans les détails.

Il y a un peu plus d’un an, après deux mois assez difficiles, le mois de septembre a commencé par une agression assez violente ( je ne peux toujours pas rentrer dans les détails… et le pourrais-je un jour ?) et s’en est suivi une descente aux enfers pour moi. Le début d’une dépression. La dépression est quelque chose que nous ne contrôlons pas. On en parlera d’ailleurs plus tard, dans un prochain article.. Il fallait donc que je trouve un moyen de sortir ce qui me faisait mal. Un médecin m’a conseillé d’écrire, et une amie m’a conseillé elle d’ouvrir un blog.

Elle-même blogueuse, elle m’a dit que ça me ferait du bien, et que je ferais de magnifiques rencontres. Cette blogueuse c’est Emy du blog : Theworldofdiouk.

Notre rencontre s’est faite sur les réseaux sociaux, par skyblogs, puis msn à l’époque ( ça remonte à loin !!! ). Nos discussions ont commencées et ne se sont jamais arrêtées, jusqu’à notre rencontre autour d’un Starbucks, où elle rencontrait ma petite Charlie. Emy était une de ces personnes comme on en rencontre peu, pleine de bienveillance, avec une envie d’aider, de partager. Fan de shopping, de déco et surtout de chat ! Nous étions toujours en train de partager nos bons plans et de rigoler, de se soutenir mutuellement. C’était un petit rayon de soleil dans ma petite vie tranquille.

Emy trouvait toujours sa place, où qu’elle aille à tous les niveaux, que ce soit professionnel ou personnel.

Puis un jour, à l’aube de ses 30 ans, elle m’a annoncé une terrible nouvelle, le crabe s’était emparé d’elle et un combat commençait. Un combat qui la rongeait de l’intérieur. A coté de ça, elle est restée forte. Malgré elle, un tri s’est fait autour d’elle, vous savez le genre de tri où l’on s’aperçoit si notre entourage est égoïste ou pas. Les meilleurs sont restés et l’ont bien entourés à chaque étape difficile et l’ont entourés pour une merveilleuse fête le jour de ses 30 ans. Malheureusement le crabe a été plus fort, et notre merveilleuse Emy est montée rejoindre les étoiles. Elle veuille sur chacun de nous aujourd’hui.

J’ai eu envie d’écrire aujourd’hui, car Emy aurait du avoir 31 ans. Emy avait encore sa vie devant elle. Et Emy m’a donné une belle leçon de vie.

Chaque jour qui passe, je pense à elle, en particulier quand le moral n’est pas au top. Je me dit qu’elle m’aurait dit  » Oh frère allez fuck les rageux lol ! «  parce qu’ Emy c’était une pimbêche qui a la pêche !

Je me dis aussi qu’elle a été un exemple de force devant ce que nous apporte la vie. Elle a su surmonter beaucoup de déceptions, que moi-même je n’arrive pas à surmonter par moments. Elle est arrivé à faire la part des choses et à relativiser devant des situations difficiles, parce que finalement, elle s’était apercue que dans la vie, c’était elle le plus important. Elle et sa famille.

 

Je finirais ici mon article en te disant petit ange, que tu as été et tu es un exemple pour moi, dans mon combat, qui n’est certes pas le même que le tien, mais tu me fais avancer. Ce blog, je le dis, redis et reredis, je te le dédie. J’espère être à la hauteur.

Loveyou

, , , ,

Un an. Le Bilan

Aujourd’hui, « MaCocotte » a un an.

Il y a un an, je décidais d’ouvrir un compte sur Instagram que j’appelais « MaCocotte ». Je voulais créer une bulle, un endroit où je pourrais y mettre mes coups de cœurs, mes états d’âmes. Un endroit où je pourrais exprimer mes émotions positives (ou négatives) du moment. Un endroit où je pourrais en quelque sorte « partager ». Lire la suite

,

MA COCOTTE : Le blog, pourquoi ? Comment ? Résolution.

Bon il est clair que j’ai un peu, beaucoup délaissé le blog ces dernières semaines … Pleins de projets, pleins de belles rencontres et de belles découvertes pourtant, mais la rentrée de ma minicocotte, reprendre un rythme, du moins essayer…

Bref, je voudrais revenir sur la création de ce « blog », que j’alimente peu à peu, au gré de mes envies, au gré de mes humeurs. Comme je l’ai déjà, plus ou moins expliqué, dans pas mal d’articles, il y a un an ( jour pour jour, en plus tiens ) j’ai vécu un évènement qui m’a pas mal secouée. Au point de me faire « plonger » dans un état assez sombre de moi même que je ne connaissais pas vraiment… Et là, plusieurs batailles ont commencées. Une bataille juridique, une bataille quotidienne avec l’administration et la dernière mais pas la moindre… Une bataille contre moi même. Au milieu de tout ça, il me fallait un échappatoire, une petite bulle rien qu’à moi, un endroit où je pourrais partager mes coups de cœurs, mes coups de blues et un peu ce combat, qui me bouffe à certains moments. Lire la suite

,

Le bijou comme un tatouage

Le tatouage et sa signification.

Dans ma vie, le tatouage prend une place « importante », il peut symboliser une personne, un lien, un moment fort de ma vie.

J’ai 4 tatouages, qui représentent tous quelque chose de différent :