, ,

Capiba façon, une nouvelle façon de voir les bijoux.

Voilà bien plus de 6 mois que La créatrice de Capiba et moi avons fait « connaissance ».

Nous avons tout de suite accroché et nous avions la même envie, créer une relation de confiance, une relation saine.
Nous y voila ! Je peux enfin vous présenter Rafaela & Sa marque de bijoux Capiba !
 

Quelques mots sur toi (ton âge, ta ville, ton parcours)

Rafaela, je suis brésilienne et j’ai 39 ans !
J’habite à Nice, en plein centre ville, depuis le mois de décembre, mais l’aventure Capiba a commencé à Monptellier !
A la base je suis architecte, j’ai fait mes études d’archi a Rio ( Brésil) puis une année à Paris, et je suis restée.
J’ai commencé à faire mes premières créations de bijoux pendant mes études d’archi. Je faisais des bijoux pour mes copines, ma famille et moi même. Très vite tout ça est devenu une vrai passion !

J’ai habité quelques années à Paris, où j’ai rencontré ma moitié. J’ai travaillé en tant qu’architecte, et ai continué la création des bijoux . C’est à ce moment là que mes amies, collègues de travail, connaissance m’ont poussé à vendre mes bijoux.
J’insiste sur le caractère addictif! Je n’avais pas besoin, j’avais un bon boulot, mais je passais pas mal de temps à créer mes bijoux, les soirées ou le temps libre.

Après la naissance de notre première fille,  nous avons décidé de quitter Paris vers Montpellier. Je sentais que quelque chose allait changer dans ma vie professionnel, j’avais envie d’autre chose.
En arrivant nous avons trouvé une vielle grange, que nous avons refait complètement à neuf, pour devenir notre maison( j’ai fait le projet de A a Z), c’était une super occasion et le résultat très réussi!  Et c’était à ce moment là que j’ai décidé de créer une entreprise pour mes créations, pour mes bijoux ( pendant la grossesse de ma deuxième fille, sportif !)

Je savais faire pleins de choses en creation , déjà, mais je voulais apprendre d’autres techniques, travailler le métal, la soudure et des techniques de la bijouterie traditionnelle.
J’ai donc suivi un CAP Bijouterie à Nimes pendant un an, pour apprendre des nouvelles techniques. Et Capiba a pris forme!

Venons en à ta marque de bijoux, son histoire.

Derrière Capiba il y  a mes mains, je conçois et fabrique tous les bijoux!
La seule étape de fabrication sous-traitée est la dorure… Le crochet à l’aiguille avec un fil métallique est mon savoir faire de base, le point de départ de ma marque. J’ai appris pleins d’autres techniques artisanales lors de mon Cap Bijouterie et je garde l’amour de la géométrie et des matières, venus de mon métier d’architecte.

Le nom Capiba vient de Capibaribe, mon nom de jeune fille. Cest un lien attachant avec ma famille, avec mon pays.
Je ne suis pas mélancolique du tout d’habiter loin, j’adore habiter en France, mais j’aime ce lien. Capibaribe est le nom d’un fleuve à Recife, une très belle ville au Brésil. J’aime m’appeler comme le fleuve!!

C’est une marque de bijoux née d’une grande passion, une envie de créer des jolis objets avec mes mains, pour les femmes ( ou hommes, j’ai eu pas mal de commandes pour des hommes!) qui cherchent un bijou intemporel, au design raffiné et contemporain.

Capiba sort des collections au gré des inspirations ( donc pas de tout soumis à la fast fashion!) et fabrique des bijoux sur commande, des modeles uniques aussi! D’ailleurs, c’est là ou je m’éclate le plus, car ce sont souvent des bijoux avec une forte histoire ou qui ont beaucoup de sens à celui qui le portera.

Parle nous de tes créations, tes inspirations pour leur donner « vie ».

J’ai toujours vécu dans les grandes (ou moyennes) villes, j’aime la vie citadine. Mais je garde un lien très fort avec la nature, je suis une passionnée des randos et des voyages aux paysages naturels… La nature est forcement ma plus grande source d’inspirations. La collection Flora n’est pas là pour rien! Et puis il y a la vie de tous les jours, un geste, une couleur…. On ne choisit pas, une idee traverse l’esprit et nous embarque! C’est parti pour un nouveau bijou ou une nouvelle co…

Ta pièce préférée dans ta collection et pourquoi ?

J’ai deux grands coups de cœur de la Collection Flora: la bague Victoria ( avec ses différentes pierres fines) et la boucle d’oreille Cascade!

La bague victoria c’est pour son coté mystérieux – la maille métallique toute souple, faite au crochet à l’aiguille, une espèce de seconde peau, avec son cabochon… une bague de Diva!

Et les boucles d’oreilles Cascade sont pour moi  des accessoires très féminins et sophistiques, mais sans en faire trop, la juste mesure pour un look chic et naturel… Elles sont différentes, asymétriques!

 

Comment envisages tu l’avenir pour Capiba ?

En 2018 j’espérais lancer deux  nouvelles collections, toujours sous le signe de la slow fashion… Des pièces conçues et réalises par mes petites mains ( la dorure est la seule étape de fabrication soustraite), en toute petite série, pour les femmes qui cherchent des bijoux originaux et de qualité, faits par un artisan! Ça y est, la Collection Flora est en ligne et j’en suis très fière!

 Le petit mot de ma cocotte.

Ce que j’ai aimé chez Rafaela en tout premier c’est sa simplicité, sa façon de voir la vie.

C’est ce que je ressens aussi dans ses collections de bijoux mais aussi dans sa façon de les imaginer, de les réaliser. Rafaela a su changer de vie, écouter ses envies et créer Capiba, tout en restant humble et tout en gardant la même ligne de conduite dès le début. Deux collections par an,imaginées, confectionnées par Rafaela de A à Z, avec de beaux emballages, de belles cartes. Tout est pensé dans le détail, ce qui met, à mes yeux, les bijoux Capiba encore plus en valeur.

Il est rare de rencontrer des artistes avec un tel savoir faire & je suis fière de pouvoir la présenter.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *